Cannabis médical 101ÉducationFaqRessourcesVie

Cannabis médical vs cannabis récréatif : Connaissez-vous ces principaux facteurs de différenciation?

By juillet 23, 2019 octobre 3rd, 2019 No Comments

Get Medical Marijuana Legally to treat ADHD, Anxiety, Pain Management, Chronic Pain

Cannabis médical contre cannabis récréatif au Canada

sous La Loi sur le cannabis, le cannabis médical et récréatif est maintenant légal au Canada et des millions de Canadiens profitent de cette nouvelle liberté au pays. Cette nouvelle émergence du cannabis légal fait que certains Canadiens se demandent quelle est la différence entre le cannabis médical et le cannabis récréatif, ce qui en fait un sujet de conversation populaire à l’intérieur et à l’extérieur de la communauté du cannabis.

Il convient de noter que, lorsqu’on examine la question des différences entre le cannabis médical et le cannabis récréatif, il est important de reconnaître que la consommation, et les effets prévus de la consommation, se résume à l’intention et aux choix du consommateur de cannabis.

La Loi sur le cannabis

La Loi sur le cannabis est l’ensemble des lois fédérales qui régissent l’usage du cannabis récréatif, qui entrera en vigueur dans tout le pays le 17 octobre 2018. Les lois locales et municipales s’appliquent également au cannabis récréatif, en ajoutant dans de nombreux cas des lois municipales restrictives comme le retrait des magasins de vente au détail de cannabis récréatif ou le relèvement de l’âge légal de consommation dans leurs régions individuelles, comme c’est le cas au Québec. .

La loi fédérale en vertu de la Loi sur le cannabis stipule que l’âge légal de consommation au Canada est de 19 ans, l’Alberta et le Québec ayant 18 ans comme âge légal minimum pour l’achat et la consommation.

L’ACMPR

Le Règlement sur l’accès au cannabis à des fins médicales (ACMPR) était l’ensemble de lois qui régissaient la consommation de cannabis à des fins médicales au Canada avant le 17 octobre 2018. Après l’entrée en vigueur de la légalisation du cannabis, l’ACMPR a été absorbée par la Loi sur le cannabis,bien qu’il n’y ait eu aucun changement aux lois précédentes sur le cannabis médical. Santé Canada s’est engagé à continuer d’exécuter le programme ACMPR en vertu de la Loi surle cannabis , avec l’intention de l’examiner d’après cinq ans.

L’intention de l’individu

Bien qu’aux yeux de certaines personnes, il puisse être difficile de tracer une ligne entre la consommation de cannabis médical et récréatif, la différenciation se résume vraiment à l’intention de l’individu.

Médicalement, le cannabis offre tant d’avantages positifs, y compris le soulagement de la douleur, la réduction de l’inflammation, aider l’insomnie, entre autres avantages, et est très recherché et considéré pour son anti-saisie et propriétés anticancéreuses. Ceux qui choisissent de consommer du cannabis en médecine sur une base régulière éprouveront un avantage continu du cannabis car il fonctionne avec le système endocannabinoïde de leur corps.

Those who chose to use recreationally are generally pursuing the psychoactive, or intoxicating effect of cannabis, and THC in particular. If one chooses to use cannabis recreationally, they may also experience some of the benefits of medical cannabis concurrently.

The cannabis community has also emerged to talk about cannabis for its therapeutic uses, including reducing anxiety and stress, and in many cases of depression. In these contexts, the user may not see their consumption as either medicinal or recreational, but rather may intently consume to get a particular therapeutic effect.

It is strongly believed that if an individual is self-medicating with recreational cannabis, for a medical or therapeutic intent, it is best to seek guidance from a qualified Healthcare Practitioner and a prescription to do so. This is because cannabis is very personalized medicine. In order to find the most benefit from using cannabis, specific dosing, strain and consumption recommendations are recommended.

Buying Cannabis

Recreational Cannabis can be purchased from online cannabis retail stores, such as the Ontario Cannabis Store (OCS) in Ontario or the BC Cannabis Store in British Columbia, or in person at province-sanctioned cannabis retail stores. Cannabis retail stores are required to be licensed by the province, and municipalities have the option of opting out of cannabis retail stores within their city limits.

Each province has taken an individual approach to whether it will allow private cannabis stores to open within the province. BC, for instance, has no cap for private stores. Ontario just announced there will be only 25 private cannabis stores across the province, with licenses being awarded via a lottery system. Saskatchewan has also taken the lottery system approach.

As a result of some of the gaps in accessing legal cannabis, recreational cannabis continues to be purchased through the grey market from non-licensed cannabis retail stores or growers. The risk with this type of cannabis is that there is no regulated testing or quality assurance and consumers may not be getting exactly what is advertised in terms of strains or terpenoid profiles. Provincially licensed cannabis retail stores are required to meet testing standards for all cannabis sold, and there are rigorous quality assurance and labeling processes in place to ensure consumers are receiving the highest quality cannabis. Recreational cannabis sold through regulated government stores is purchased from Health Canada approved Licensed Producers.

It is important to note that retail stores are unable to give advice in terms of therapeutic effects. As such, if you are looking to purchase recreational cannabis for a medical symptom (example: stress, anxiety or sleep issues), it is recommended to consider getting a prescription for medical cannabis from a qualified medical doctor.

Medical cannabis can only be purchased through Licensed Producers, licensed by the Federal Government of Canada via Health Canada. Le cannabis médical est souvent moins cher que le cannabis récréatif, et en tant que patient, vous serez fourni avec un plan de traitement personnalisé pour la sélection des souches et le dosage. Le cannabis médical est déductible d’impôt et peut également être couvert par l’assurance.

Afin de s’inscrire auprès d’un producteur autorisé,un patient doit avoir une recommandation valide d’un médecin de consommer du cannabis médical. Une fois inscrit auprès du LP, un patient peut acheter du cannabis et recevoir ses commandes par la poste. Certains LP offrent des prix de compassion pour assurer l’accès à tous les Canadiens qui ont été recommandés cannabis médical.

De nombreuses souches de cannabis médical sont riches en CBD, un cannabinoïde non enivrant, qui ne fera pas l’utilisateur se sentir “élevé”. Les souches médicales les plus populaires ont tendance à avoir un rapport 2:1 ou 1:1 de CBD au THC, tandis que le cannabis récréatif se concentre davantage sur les niveaux élevés de THC, qui produisent un effet psychoactif. Les patients médicaux ont un meilleur accès à des produits qui sont censés être la guérison: la réduction de l’inflammation, la diminution de la douleur, et l’humeur élevant, étant juste quelques effets communs du cannabis dans les contextes médicaux.

En fin de compte, le cannabis médical et le cannabis récréatif d’origine légale proviennent du même endroit, un producteur agréé (LP). Les producteurs titulaires d’une licence fonctionnent selon des règlements stricts et leurs produits font l’objet d’essais rigoureux afin d’assurer l’uniformité et l’exactitude de l’étiquetage.

Exigences d’âge minimum pour la consommation

En vertu de la Loi surle cannabis , l’âge légal pour la consommation de cannabis récréatif est de 19 ans, mais le Québec et l’Alberta ont choisi d’abaisser l’âge légal de consommation à 18 ans.

Contrairement à la consommation récréative de cannabis, il n’y a pas d’âge minimum pour la consommation médicale. En raison du fait que la consommation de cannabis à la santé nécessite une recommandation médicale et un traitement continu par un médecin, il n’y a pas de restrictions d’âge sur l’utilisation médicale et il est accessible à tous les patients qui en ont besoin. Apollo est l’une des rares cliniques de cannabis médical qui ont des médecins sur le personnel qui consultera les patients pédiatriques.

Cultiver du cannabis au Canada

Il y a deux façons légales pour les consommateurs de cannabis de cultiver leur propre cannabis. L’un des moyens consiste à passer par l’ACMPR, où les gens ont le privilège de produire leur propre cannabis à des fins médicales. Grâce à l’examen et à l’approbation de Santé Canada, les patients de l’ACMPR peuvent calculer la quantité de cannabis qu’ils peuvent légalement cultiver et stocker en fonction des exigences en vertu de leur recommandation médicale.

En vertu de la Loi surle cannabis , il est légal de cultiver à des fins récréatives 4 plants de cannabis par ménage,à l’exception du Manitoba et du Québec. It should be noted that this privilege cannot be shared between users and households (i.e. someone cannot grow your plants for you), and that there are different provincial restrictions that govern your plant growth.

If you are looking to grow more than 4 medicinal cannabis plants, or live in Quebec or Manitoba, you may consider applying for a personal production license.

Where May I Consume Cannabis?

Recreational cannabis consumption laws can be extremely confusing. The Cannabis Act states that recreational cannabis may be consumed wherever tobacco can be consumed, however many provinces have tightened these restrictions. In Yukon Territory, Saskatchewan, Prince Edward Island, Northwest Territory, Newfoundland, and New Brunswick, new laws have limited cannabis consumption to private residences.

As a medical cannabis patient, you may consume ( vaporize/ smoke ) anywhere tobacco use is permitted, such as parks, outside of buildings, on the sidewalk, and in designated smoking areas. Medical patients are allowed far more leeway when it comes to where you can use cannabis, but it is always recommended you have your medical cannabis documentation on you.

Can I Cross the Border with Cannabis?

Recreational and medical cannabis are strictly not allowed across international borders. This causes a bit of strife for individuals who rely on medical cannabis, as such, many will choose to vacation in cannabis-friendly destinations and U.S. states that have legalized medical cannabis.

It is important to repeat: It is illegal to cross a federal border with medical or recreational cannabis.

Driving Restrictions

It does not matter whether you have a medical cannabis recommendation or are a recreational cannabis user, driving under the influence is illegal under The Cannabis Act and its subsequent Bill C-46.

Police Officers have the ability to perform a roadside saliva test should they feel that the driver is impaired.

The Roles and Responsibilities of the Individual

Both medical and recreational users have a duty to use cannabis safely, and ensure the safety of those around them by storing it away from the reach of children and pets, and being sure to abide by the law in terms of possession limits, and refraining from driving while under the influence.

When trying to distinguish between medical and recreational cannabis, the processes for use are certainly different, but again all comes down to the intent of the user. The Cannabis Act opened up the privilege of choice for cannabis use for all Canadians with its passing, and it’s a privilege to be enjoyed by all of the legal age who wish to consume.

If you are interested in pursuing a medical cannabis recommendation, Apollo can help you navigate the legal medical cannabis system. As Canada’s premiere cannabis clinic, we are able to help cannabis users access medical cannabis by connecting them to a qualified practitioner for a medical recommendation. Nous sommes ici pour soutenir tous les Canadiens dans leur droit légal de consommer du cannabis et de poursuivre leur propre santé et leur bien-être grâce à cette incroyable plante.

Get Medical Marijuana Legally to treat ADHD, Anxiety, Pain Management, Chronic Pain